le dernier mot

Publié le par cranskens

 

Les mots devenus secs se traînent jusqu’à la source
En résidus de sens au souffle cimenté
Dans le ventre le dernier mot suffoque lourd
S’agite et meurt comme une feuille
Lentement emportée
De jaune de fleurs en vert aveugle
Là où les eaux se mêlent

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article