là derrière

Publié le par cranskens



Et de l’autre côté

C’est à dire où je suis

Je tape à sec 

KO je compose 

Une ligne subsidiaire

Un point trois parenthèses

Une croix plus underscore


Je me repasse en boucle

Sur une bonne vieille machine

Ma comédie fondue

Strike on 

Malade des nerfs

A écrire au métal

Mes impressions gris-vert

Dans le genre on se perd

Sur toutes les pages brutes


Il y a comme à écrire

Me revient par erreur 

La poussière

J’entends enfin

Quoi?

Le soir pluvieux

Quoi?

En propre

Les ondes FM

La musique

Flop diffuse

La langue sur les lèvres

Du poème 

Mon vieil amour en tête

Comme l’éclair

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article

delphine 03/04/2010 15:54



c'est très beau - obscur et évident à la fois


(comme l'éclair, en négatif)