circonstance

Publié le par sneksnarc

 

Le crépuscule vient
Avec ses chiens jaunes et ses visions bouclées
De cendres suspendues au cœur du foyer noir
Et de lignes allumées
Concentrés de lumière sans mobile
Aux cadres ravinés de plumes et d’ailes
Jusqu’où porterons-nous le désastre ?

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article