va-et-vient

Publié le par cranskens

 

Un temps tout de travers
Qui change de page
Sur fond de vieux hôtels
J’ai percé
Les rêves qui reviennent double et les poches à tiroirs
Cris en tête
Nuit de sèche éprouvée
Plus une autre sur le bout de la langue
Jetée au fleuve aux cracks à l’entrée
Des regards se lèvent
Et des pensées de lune floue se répandent
Dans la première histoire

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article