mauvaises graines

Publié le par cranskens

576759_10200785657663916_224749727_n-copie-1.jpg

 

 

Je trouve dans ce mot qui dort
Le fil conducteur de signes aériens
Éclairant le désordre et l’inutilité
Inincorporable
Vestige de braises vivantes
Mot de source pleine cerné de spectres sales
Je prie à coups de poing en creusant la terre basse
Hésitant à jouer du silex
Quelques racines y passent
Au petit jour, on parle d’aurore et de vert
Toujours ce vert et paille et rien et donc :
Le mot dessous dort depuis des siècles

Bienheureuses soient les sentinelles
Qui se partagent les nuits d’erreurs
Et après grimpent au sommet
Pour fuir le mot juste
Emmenant dans leurs bottes les graines du silence

 


Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article