le fond du ciel

Publié le par cc

 

Dans le miroir brisé
Un homme appelle la poussière par son nom
En jouant les notes usées
Sur une vieille six cordes
C’est de l’autre côté du temps
Où la terre est douce comme les blés
Et la perte immense

Une image de lumière
Qui se retourne comme on retourne la mer - le ciel
D’une traite
En pensées :
La mer est toute la soif
Le ciel tout le silence
Et le vert se décline encore
En milliers de fils
Cachés dans les feuilles d’un seul arbre

Je te laisse les heures de la nuit
Celles que tu m’as laissé repeindre
En autant d’heures possibles
Elles ont bien le temps de faire le tour de la question
Et de revenir après
Hanter la maison
Avec le poète perdu qui cherche encore la ligne
Tombée devant ses yeux
Invisible à cette heure du jour

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article