hors des villes

Publié le par cranskens

 

 

Ici sur la vieille route 

Ni avant ni après

Entre deux pas serrés 

Sans qu’il soit hors des villes 

Il laisse éteint dedans

Le plus haut point du rêve

Et redonne aux couleurs

Qui ne devraient pas être

Leurs véritables noms

Comme il est là maintenant

A tendre entre eux les nuits

Pour que la trace demeure

Quels sons déjà? Il cherche 

Il a l’air de savoir

Vraiment

Et même il s’est reposé 

La question de jour

Il s’approche 

Toujours plus près

Des mots taillés

En bas des couleurs vives 

Des ruines

Et comme les sons ne cessent pas

Quand il lit devant ses yeux 

Le gouffre 

Continue de ne pas lui mentir

 


Publié dans poèmes

Commenter cet article

thierry radière 07/04/2010 07:48



le plus haut point du rêve et voilà que je deviens accro...