entre les heures

Publié le par cc

 

Le cœur entendu
Sur les lèvres la question se pose
S’ouvre plus d’une fois
Avant l’aube 
Le temps de se retourner
Dans la nuit vaste
Je crois : nuit de désert
Se prenant dans le cadre
De la toile infinie
Et jusqu’au fond du ciel
La lumière suspendue

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article