en attendant

Publié le par sneksnarc

 

En attendant la danse qui tarde
Il y a bien une figure de messie
Quelque part
La bouche pleine du monde 
Qui ronge des os de poulet
Au milieu de la cocktail party


Pas besoin d’aller jusque Mexico
Pour crever l’espace
Les dieux sont sortis de l’asile
Par le grand trou du mystère
Enfin résolu
Avec leurs visions électriques
Toutes-puissantes


Et plus tard
À en croire la légende
Il rentre dans la nuit noire
Un doigt dans la bouche
En titubant
Sous ses cheveux roussis

 


 

Publié dans poèmes

Commenter cet article

heptanes fraxion 27/03/2011 08:45



comme qui dirait une prière païenne qui dispense la foudre en dispersant les hyènes ! une odyssée en vingt lignes de pureté omnisciente,un roman-fleuve dans un mouchoir de poche:ma tête est
rallumée,grosses sensations, et j'aimerais inventer sur le champ une onomatopée inédite pour ma bouche bée mais...