disparition

Publié le par cranskens

 

On découvre le pays brûlé peu à peu
La cité fantôme
Dont on s’évade
Avec le long manteau
Le nom de l’état
Le thème prend le large
La drogue adieu
Quelques ficelles
Le baiser d’une guitare
Depuis la gorge
À l’autre bout la mort toute sèche
Dans la ville inspirée n’est plus
Qu’une erreur
Une pensée de la nuit
Sous la lumière confondue
Comme le vert sur la pierre

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article