contre ma peau

Publié le par sneksnarc

 

Pierre plusieurs fois
Devenir Pierre
Le mort qui chemine en moi
Je l’entends pleurer sur les toits
La coupe aux lèvres
Sur un rythme bouche sèche
Il n’a qu’une parole
Il crache le fou hurlant
Des éclairs avec des failles pour les nerfs
Sans savoir si c’est sous le soleil ou les étoiles qu’il tombera
Demain même heure
Comme une fleur de pavé

 

Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article