chemin vert (3)

Publié le par cranskens

 

Tu me parles du silence
Comme du vide entendu
Entre nos deux corps
Retraçant le chemin
Vers le ciel vif
Tu me parles du silence
Et je n’entends rien
Que ta peau de désert
Recouvrant l’étendue
De mes mots détruits

 

Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucius Crédul 17/07/2011 13:49



J’entends tes mots comme un présent, et je ne trouve rien de mieux à dire, que me taire... merci.