chemin de fer

Publié le par lunar

 

Bon, c’est assez, étape suivante :
Il faudra oublier toute une partie du jeu
Croiser les nouvelles règles entre elles
S’en servir raisonnablement
Très peu
Mal
C’est vite dit
Et finalement
Les laisser sur le carreau où tombe la lumière
Un village, le silence
Et filer
Droit comme un rail
De l’autre côté
En laissant quelque part les notes du gitan
Et les traces du tonnerre
Où ?

 

Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léon 02/02/2012 15:18


Sous un arbre... peut-être un peuplier