autour du cou

Publié le par cranskens

 

Le son de cloche
Le désir misérable
À propos de la vérité
J’ai coulé aussi profond qu’il est possible de le faire
Cessant de respirer
Et toujours plus haut il y avait cet ailleurs insoluble
Comme le ciel se déguisait
Je sombrais au travers
Et tous étaient le masque qui finirait par tomber en miettes
Puisqu’on a séjourné au revers
Avec la moitié du visage
Barrée sans rien
Que l’absence

 

Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article