krach (année 0)

Publié le par cranskens

 

Aucune ligne en tête
Aucun mot : ce sera une phrase sans sons
Un plan séquence déporté
Et les voiles mises sur le large

Peu après :
Le sens vertigineux et les mains qui racontent
L’explosion du sens et la perte envisagée
D’une ouverture à la lettre

Puis le rappel sur un faire-part :
“Le monde tel qu’il est
Aux situations précises
Me tape sur les nerfs”

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article