aide-mémoire

Publié le par cranskens



Dans une autre vie, à une autre époque, sur une autre planète, je marchais. J’ai le temps de raconter mon histoire. J’ai le temps de mentir une fois de plus. J’ai longtemps préparé mon départ. Je n’ai jamais fermé les yeux d’un mort. Je n’ai pas la mémoire des choses mais je ne renonce pas à tirer les traits. Je relie le point A au point C. Je m’égare. J’ai appris à fermer les yeux des morts et à tendre les fils. Je l’ai lu dans un livre. Quand on m’a ouvert les yeux, je n’ai pas prié. Ce qui s’est réellement passé n’est pas arrivé, se poursuit, est terminé. Je dirais qu’ils suivent le cours des choses. Je dis beaucoup de mensonges. Je leur ai fermé les yeux parce qu’ils n’allaient pas tarder à se piquer. Je parle dans une autre langue. Ce sont des choses qui arrivent. Ils ne m’ont pas retrouvé. Je n’ai jamais su si la neige avait fondu qui triomphait. C’était une nuit où remuaient les yeux ouverts des morts qu’on aurait dû fermer. Je sentais le monde disparaître. Ai-je déjà douté? J’avais beau me souvenir de la trace de mes pas et des mots sans appel. Rien ne va au-delà. Une fille aux yeux noirs qui est enterrée là. Elle me dit sous la neige. J’ai tracé plusieurs croix. Le temps me possédait. Je suis resté ici. Je mens c’est presque sûr. L’ombre m’a embrassé. J’ai bien le temps encore. Il me reste le temps. Le temps ne s’écrit pas. Je vis à ses crochets. Le temps me fera ombre. Je l’ai lu dans le livre de la fille aux yeux noirs. La neige aura fondu. J’ai tourné, retourné. La neige aura fondu.

 

Publié dans textes

Commenter cet article

Antoine Caraffa 04/02/2010 11:42


Right by all means
,get  in  touch
la vie lue, chantée, construite  , déconstruite,et  le reste  inconnu,


Lésia 02/02/2010 21:57


Ce texte est bouleversant.


Vilain Canard 02/02/2010 15:19


Hypnotique.