à la fin

Publié le par cranskens

 

Comme la voie est ouverte
Dans les plus folles visions
Je lâche prise
J’entre dans chaque express sans mal
C’est la seule raison

Devant : toi tu t’effondres dans la veste trouée du barman
Plus fini que le monde entier
Tu décomptes sur tes doigts le temps qu’il te reste
À quelques mètres de là
À angle droit : la nuit joue avec la lumière
Tu ne sais pas comment
Le rêve se détache du bloc

Plus loin tu es le point sur la carte
Où personne n’irait jamais
Il y aurait le temps et la suite du temps
Toi qui serais deux trois et un seul disciple
Chaque masque et chaque meurtrier

Et les rues défileraient
Emportant le point sur la carte
Et avec lui la seule raison qui tombe juste

Une onzième fois
L’histoire touche à sa fin

 

Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article