Non Lieu

Publié le par C.Egolf





Faudrait qu'on se serre
Et tirer une croix
La lumière pourra bien venir
D'autres que toi
Au risque de te perdre
Et de sauver ma peau
Parfois j'oscille
La tête au ciel
A la surface du monde
Je peux toujours courir
Et coucher dehors
Et prier
Viendra ce temps de la nuit
Où je me réglerai à nouveau
Sur les battements de ton coeur



Publié dans poèmes

Commenter cet article

laouen 25/04/2007 08:19

ma vie continue à être réglée sur les battements de coeur d'un homme qui m'a quitté.très beau poème, très rythmé

Eric LÖW 12/04/2007 11:08

d'accord avec Dick, car il y a quelque chose de l'incantation dans ce poème

Dick Shaver 11/04/2007 22:14

j'aime bien le rythme, envie de le lire à haute voix !