verso

Publié le par CC



Je suis né enfin
Je suis né deux fois
Je naîtrai peut-être

Ce qui devait arriver
Le doigt sur la bouche
Il s'est remis à battre

Malgré les balles
Tout le monde applaudit
Je referme la porte




-----


Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Buddy Ebsen 20/01/2009 16:52

Rêvé à toi (à Arlon)...

Blue Jam 09/01/2009 19:03

Naître 2 fois, n'est-ce 2 fois de trop ? ;)

Vilain Canard 08/01/2009 16:39

Un texte magnifique, d'une belle simplicité. Bravo (encore!)