do not disturb

Publié le par C.Egolf

good10sea-skyweb.jpg


Je me rappelle que tu m'avais demandé ce qu'il était possible que je me remémore. Pour ménager mes poumons douloureux. Tout ce qui te précédait était et resterait merdique, tu avais besoin d'air, de mon air d'asthmatique. Nous formions un beau couple tous les deux. Je t'avais raconté ce qui s'était passé en d'autres temps, en d'autres lieux, l'église d'Avallon, le vieux Camus sur son perchoir au-dessus du monde, l'histoire de ce roi qui reviendrait un jour, les éclairs des avions bimoteurs dans le ciel et les nuits pluvieuses qui léchaient nos bottes. Cela avait duré des millénaires. J'avais dévoré les beaux livres esseulés de centaines de bibliothèques, entrepris de longues marches au coeur de pays inconnus et redécouvert la suavité du sel. Un peu plus loin encore, la mer m'avait enveloppé, j'en étais ressorti plus fort, je m'étais cassé quelque chose mais je m'en foutais.
Tu avais alors fait une crise. Je t'avais dit de fermer les yeux, j'avais détraqué le mécanisme de l'horloge et je t'avais parlé de ce roi agonisant défendant nos valeurs sacrées. Tu avais cligné des yeux, la petite lumière ne parvenait pas à calmer ton coeur d'apprenti-asthmatique, ni la porte entrouverte le temps qu'il faudrait, un rêve ou plus, les bruits reviendraient de ce passé trop grand pour toi. Peut-être en te concentrant un peu, les paupières closes, retrouverais-tu le timbre apaisant de ma voix. Une deux, je m'envolerais.

Les morts n'existent pas, n'ont jamais existé, ou alors pas longtemps.
Ou alors pas longtemps.
Tu dirais : "tu serais immortel"
"Tu seras immortel", tu l'as dit.
Les morts existent.


 

Publié dans textes

Commenter cet article

Audrella 04/06/2007 19:50

il y a ici tout ce que j'aurais écrire... peut-être les écriras-tu toujours à ma place ?amitiés

L.Eliot 04/06/2007 17:55

Elle ne doit pas faire une crise. Mais des choses la précèdent et des choses lui succèdent. Tu m'as manqué aussi

HM 04/06/2007 12:07

Ce texte, les morts, existent. Pourris.

Eric LOW 03/06/2007 11:13

je viens de me replonger ces derniers jours dans l'épopée arthurienne (Monmouth, Wace, Chretien de Troyes, etc.) il me semble donc reconnaître ce roi qui doit revenir...vient le moment où les vivants n'existent plus... & curieusement les morts nous visitent... en d'autres temps j'ai été Ulysse... je suis descendu au pays des morts... j'ai causé avec le devin Tiresias... il y a des secrets