coup des astres

Publié le par C.Egolf

0461web.jpg

 

 

Trop faible pour lutter contre ton corps de marbre
Je suis presque à genoux tandis que de ta bouche
Le verdict est tombé
La traînée de l'amour
Tes yeux sont du charbon inspiré des poètes
Et je m'y emploierai à chercher la fissure

A crevasser les murs
Je fendrai l'air, courant, ivre, hurlant à la lune
La braise de ce feu que découvrent les anges
Un beau matin d'hiver
Immobile en ton sein
Je suis ton seul captif
Et je les entends dire, qu'ils disent, je m'en fous
L'écriture, vieil affront, me sauvera la peau

 

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article

Corinne 01/06/2007 20:09

ton seul captif ! j'adoreet l'écriture salvatrice en cadeau....

cathouche 17/05/2007 08:24

"L'écriture me sauvera la peau" Est-il posible d'ajouter quelque chose en commentaire ? Tripé, beau, explosif mais retenu. 

babyangel 15/05/2007 04:11

serait-ce le blog de ccedille de nomade (il y a 6 ans?) qui a dit un jour:"Ne sachant par quels mots commencer...j'ai tant de choses à dire ou si peu, mes mots sont maladroits, j'aurais besoin de mots que je ne sais inventer..."

Dick Shaver 14/05/2007 23:13

bien sûr ce n'est peut-être qu'une projection... mais je crois retrouver dans ce beau texte les moments terribles où l'on ne peut pas s'empêcher de se destituer pour garder l'autre. ce moment obscur où l'on sait intimement, mais sans pouvoir se retenir que plus on demande et plus on implore,  plus grand sera le mépris. 

alaligne 14/05/2007 11:40

Une écriture fine, belle et ciselée comme la tienne devrait effectivement beaucoup t'aider... Au plaisir de continuer à te lire...